BIOGRAPHIE

« A l’impossible je me sens tenu. » Jean Cocteau

Aider en général, et les jeunes, en particulier.

Cette volonté est née il y a presque 25 ans. Il y a des actions qui se révèlent plus difficiles à mener que d’autres, l’incompréhension est souvent source de médisance. Sans compter sur les gredineries qui nous accompagnent durant toute notre vie. Une première fois, cet engagement a été stoppé net, par malveillance aggravée, par des gens « imprenables, au dessus de tout soupçon ». Aujourd’hui le but a mûri et prend tout son sens.

Il n’est pas facile de vouloir donner, d’être utile, et être compris ; notamment à la suite d’un drame où chacun réagit comme il le peut, et non comme il le souhaiterait, ou que vos proches le souhaiteraient. En d’autres temps, nombreux sont ceux qui ont peiné à faire le deuil. Parmi quelques célébrités, Charles de Gaulle, Paul Newman l’acteur américain qui est devenu pendant un certain temps coureur automobile, et tout dernièrement, le chanteur français Michel Fugain qui trouve, avec les siens, un certain réconfort dans l’association Laurette Fugain qui a trouvé un but, être utile et, penser toujours à elle, que ce drame puisse servir une cause…

« RENAUD » aura pour objectif, si le Tout puissant le souhaite, de favoriser les initiatives des volontaires, entreprenants, acteurs de leur destin ; les amener à confronter leurs expériences et solliciter leur vision sur des problématiques pouvant servir et encourager l’esprit d’entreprise à travers le monde, avec une éthique certaine qui permet de rester toujours un homme debout, fier, et de faire front à l’adversité. « RENAUD » restera totalement indépendante. Elle tirera ses ressources des services offerts à ses adhérents. Ce qui ne l’empêchera pas de trouver des sources de financement autres.

« J’ai mis longtemps à ressentir les bienfaits d’une tâche menée à son terme. C’est ma marche en solitaire au pôle Nord, où j’ai failli maintes fois abandonner, qui m’a permis d’en comprendre l’importance ». Le pôle intérieur, Jean Louis Étienne Premier homme à avoir atteint le pôle Nord, seul, à pied, en 1986.

Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne peut s’exprimer qu’en répondant : « Parce que c’était lui, parce que c’était moi ». – Michel De Montagne