ACTIVITÉ

DECO ART RIUM a été concrétisée par l’organisation RENAUD, dont le fer de lance est son ingénierie de projets, avec des expériences multiples, rares. Depuis 1980, sans discontinuer, plus d’une quinzaine d’activités nouvelles ont été réalisées, avec succès. L’information et les opportunités servent de ferment à la passion d’entreprendre, de créer, de développer… et répondent à des besoins souvent mal exprimés. En savoir +

Décorateur ornemaniste
Art funéraire nouveau, personnalisé.

Offre une vaste panoplie pour Décorer, Embellir, Rénover, Anoblir les sépultures de vos proches. Travaux aisés, rapide, peu onéreux, sans compétences particulières, pouvant être réalisés par vous mêmes ou confier à un tiers. Mais nous pouvons aussi nous en charger.

Une réhabilitation innovante, parfaitement réussie, originale et respectueuse des rites et traditions.

Afin que le sacré ne tombe dans l’oubli, l’Art funéraire s’impose pour remédier à l’abandon de nos cimetières, devenus tristes à mourir.

DECO ART RIUM s’emploie afin que chacun puisse honorer, à sa façon et du mieux qu’il peut, les êtres aimés, pour beaucoup, partis trop vite, et peu importe sa condition (physique, financière, géographique), nous suppléons aux obstacles qui vous empêchent d’honorer comme vous le souhaiteriez, vos Absents.

La tâche n’était pas facile, l’éloignement, les coûts souvent prohibitifs, le manque de disponibilité, de moyens, faisaient que les excuses étaient nombreuses pour négliger nos sentiments, et notre reconnaissance, sans les exprimer à nos proches, considérés comme sacrés.

Pendant longtemps j’ai remis à demain cette demande qui émane pourtant d’un réel besoin. Aujourd’hui la majorité des cimetières sont devenus des lieux désertiques où s’entassent des souvenirs, des exploits et des richesses oubliées, sans âme.

Dans le même temps, certains cimetières, de par le monde, sont devenus des lieux très visités, célèbres, où s’adonnent les visiteurs et curieux d’un passé mis en valeur et qui rappelle les prouesses des uns et des autres. Pourquoi n’en serait il pas ainsi pour vos proches, plongés dans l’anonymat ? N’ont-ils fait rien d’extraordinaire ? Alors, montrez le, et qu’on s’en rappelle ! Les cimetières doivent pouvoir raconter, rappeler, comme celui du Père Lachaise et de tant d’autres.

Si au moment du décès, la majorité des Pompes funéraires accomplit un travail remarquable, ma préoccupation se focalise sur l’Après, et le devenir du souvenir de l’Absent. Qui va entretenir, décorer, rénover, conter leur parcours, inoubliable, afin que ne s’éteigne jamais leur passage parmi nous.

Cet attachement aux êtres chers, précieux, sacrés, m’empêche d’accepter une situation devenue intolérable, inacceptable et inaccessible pour beaucoup, j’ai donc décidé de remédier à cette désaffection non voulue, en contribuant à redonner ses lettres de noblesses à la Mémoire.

Proposer des prestations décentes afin que tous puissent de nouveau honorer ceux qui nous ont quittés et tant donnés, en renouant avec les traditions ancestrales, modernisés, en respectant les rites et les différentes religions, inventant un renouveau dans l’Art funéraire.

Très attaché aux époques de valeur, de dignité, je souhaiterai faire revivre de ses cendres l’Art funéraire.